Flash
Accueil / Bédé SM / La capitaliste rhénane, Yxes
La capitaliste rhénane, Yxes

La capitaliste rhénane, Yxes

La capitaliste rhénane est une BD BDSM érotique sortie de l’imaginaire de son auteur Yxes, où les hommes sont gouvernés par les femmes. La Musardine m’a demandé mon avis sur cette BD.

La capitaliste rhénane : un récit extrême

L’imagination de l’auteur Yxes est certainement sans limites, c’est ce que me souffle cette histoire. Le personnage principal, Frau von Harbsthal, est l’incarnation de la femme gynarchiste dans toute sa splendeur, du point de vue de son auteur.

Les dessins sont simples et à la fois précis, en noir et blanc et je salue le talent de l’auteur qui réussit si bien à nous faire partager ses fantasmes.

La BD se lit rapidement, les différentes scènes sont excitantes et dérangeantes à souhait, au risque d’en choquer certains. Le style est direct et simple, c’est une lecture très agréable.

La capitaliste rhénane : l’exploitation de l’homme par la femme

Cette BD regroupe 6 mises en situation différentes, si j’ai pu trouver la première très cliché au premier abord (entretien d’embauche), elle se marie parfaitement avec la suite et donne le ton. Elle permet tout simplement de faire entrer en scène le personnage principal et de mettre en avant son charisme.

Frau von Harbsthal est bien plus qu’une dominatrice ordinaire, elle est La femme gynarchiste, celle qui domine le monde sur la place financière avec son entreprise et qui mettra également à mal la survie du sexe masculin.

Au menu de la capitaliste rhénane, un château transformé en chenil et écurie dirigé par des dominatrices intransigeantes, un cabaret qui se trouve être un marché aux esclaves mâles, une scène très perverse dans un institut médico-légal, les coulisses de l’entreprise de Frau von Harbsthal berceau de l’esclavagisme masculin et pour finir, une scène intitulée « l’amour » qui se déroule entre femmes.

La capitaliste rhénane : Conclusion

Force est de constater que l’imagination de Yxes est fertile et cette BD, bien que préférant les récits authentiques, j’avoue que cette BD m’a beaucoup plu et excitée. Les scènes sont très perverses et extrêmes, elles risquent d’en choquer certains et d’en ravir d’autres, âmes sensibles s’abstenir.

Les dessins pertinents nous font vivre le fantasme d’Yxes à ses côtés, la qualité de son ouvrage est très appréciable et mérite d’être soulignée.

JOIN OUR NEWSLETTER
Infos privées, soirées BDSM sur invitation, bons de réduction chez mes partenaires, restez informés des évolutions de mon blog et du monde BDSM.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Répondre